quand-psychologues-à-montpellier

Quand consulter ?

De nos jours, il n’est plus “honteux ni tabou” de consulter un professionnel de la psychologie, c’est devenu une pratique courante dans tous les milieux et pour tout le monde : femme, homme, couple, enfant, adolescent. Cela n’est pas réservé aux personnes ayant une maladie mentale psychiatrique. Votre vie peut être ponctuée de différents événements douloureux (deuils, séparations, chômage, dépression …) ou heureux  (rencontre, naissance, nouveau travail…) qui peuvent entraîner un état de peur, de doute, de mal-être et de souffrance psychique.

Vous vous sentez angoissé, bloqué, en échec, prisonnier d’une pulsion de répétition ?

Vous avez le sentiment d’un manque essentiel, que quelque chose cloche et trouble votre quotidien ? Vous pouvez aussi avoir envie de changer de voie, de vie, de profession ou de donner du sens à votre vie. Cela n’est pas une faiblesse que de vous faire aider par un professionnel, c’est au contraire une force, un choix courageux et un des premiers pas vers la connaissance de vous-même et vers un mieux-être.

M.V.

Après tous ces mois passés à échanger avec vous M Céfai, me voilà enfin devenue femme et libre, attentive à mon instinct. Vous avez fait preuve d’une écoute attentive, généreuse et patiente. Je suis toujours restée stupéfaite que vous ne notiez rien et vous souveniez de chaque évocation, même de la plus insignifiante. Vous étiez mon alliée et je pouvais me livrer à vous entièrement, votre mémoire tissait des liens entre tous les événements de ma vie et me révélait des choses..
Et c’est avec patience, douceur et bienveillance, fermeté aussi, que, tandis que je m’égarais, vous avez su me pousser sur des terrains que je refusais d’aborder.
Avec vous, je suis allée puiser au fond de moi, et j’ai découvert des ressources inestimables. Nous avons échangé, et vous avez su à certains moments appuyer là où cela dérange. Nous avons beaucoup ri aussi, et les situations cocasses dans lesquelles je m’embarquais devenaient plus mesurées. Petit à petit  j’ai découvert et compris ce qui était enfoui…
Doucement, j’ai évacué ce sentiment d’injustice qui m’étouffait. Mes peurs  sont devenues mes alliées. Je me suis réveillée. Je me suis construite. J’ai compris ma valeur, celle que je suis, profondément, et j’ai appris à me faire confiance, en tout point.
Je suis maintenant prête à fermer un vieux livre pour en écrire un nouveau, plus riche, plus vrai, pour moi.

M.V.Femme, 43 ans
Vous aimez ? Partagez !... Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someone